CHAPITRE 02: Mirania Lexis

Posté le 31 octobre 2018 par LAD dans Fictions

 

Mirania abandonna le capitaine aigri à ses mornes pensées dans la salle de commandement pour regagner d’un pas gracieux son espace de vie. Arrivée devant la porte coulissante qui la séparait de celui-ci, elle eût un soubresaut d’hésitation avant d’y pénétrer. Kwan était là, et semblait l’observer de l’autre bout du couloir. Il hésita un moment à s’approcher, mais Mirania lui fit signe de la main. « Bonjour docteur Lexis. Je cherche Soléïne, vous ne l’auriez pas vue, par hasard ? », dit-il. « Non, désolée », lui répondit-elle. « Mais plutôt que de la chercher dans cet immense vaisseau, pourquoi ne pas la joindre sur son communicateur? Ce serait plus simple! », enchaina-t-elle, le regard pétillant. « Toujours aussi perspicace, la Féréenne! », pensa le jeune asiatique, mais il n’en fit rien paraître. « Euh… Non, ça va aller. Ça n’est pas très important. », ajouta-t-il avant de s’éloigner d’une Mirania qui ne trahissait aucun trouble.

 

Après s’être assurée du départ de Kwan, Mirania regagna enfin son espace de vie, somme toute assez spartiate bien qu’assez grand. Au milieu de la pièce se tenait un bureau dont la surface plane pouvait servir à la projection de divers éléments holographiques, tels que les dossiers médicaux des patients, renseignés à la fois au niveau physique, chimique et mental. Deux énormes géodes d’un minéral inconnu sur Terre disséminées de part et d’autre du bureau distillaient une ambiance chaleureuse de par la douce lumière tamisée qu’elles émettaient. Celle-ci pouvait varier tant en nuances qu’en intensité en fonction des ordres télépathiques transmis par Mirania. Les Féréens demeuraient inégalés dans les domaines du bien-être et de la médecine. Sur la droite du bureau, on pouvait noter un détail aussi intéressant qu’anachronique : plaquée contre le mur, se trouvait une petite bibliothèque. Ou plus exactement, la projection holographique d’une bibliothèque, car Mirania n’avait pas eu l’autorisation d’apporter de gros livres épais à bord qui pouvaient s’avérer dangereux une fois projetés en cas d’avarie. De plus, si le métissage culturel était officiellement encouragé par la communauté Féréenne, la possession d’artefacts historiques, ainsi que l’attachement à ceux-ci était plutôt mal considéré. Mirania massa son long cou effilé, avant de dégrafer le haut de sa combinaison rigide qui comprimait quelque peu ses ailes délicates, pour ne garder que son débardeur ouvert dans le dos. « Voilà qui est mieux », songea-t-elle. Elle s’étira de tout son long et de toute son envergure, soit à peu près trois mètres, et s’abandonna un moment les yeux clos devant la douce lumière bleutée de ses géodes.

 

 

« Bon, retour à la réalité ! », se dit-elle. La Féréenne songea un moment à s’emparer d’un de ses livres et de le feuilleter en dévorant l’un des contes terriens qu’elle affectionnait tant, mais la frustration d’une expérience de lecture tronquée la fit une fois de plus se raviser. Qui voudrait d’un livre qui en a l’apparence et la fonction, mais auquel il manquerait la sensation du papier glissant sous le doigt, le doux bruissement à chaque page tournée, et l’odeur si particulière de l’encre soyeuse déposée sur le fin support de cellulose ? Mirania fit une moue de dépit et se résigna à remplir ses obligations. Elle se laissa tomber dans le fauteuil derrière son bureau, étendit ses jambes sveltes, saisit la poignée du tiroir central qui se déverrouilla grâce à son empreinte ADN, et en sortit un communicateur subspatial Féréen, bien différent du système de communication traditionnel à ondes courtes développé conjointement avec les Humains. Celui-ci ressemblait davantage à un galet poli d’un minéral précieux iridescent que Mirania posa à la base du cou, en dessous de la glotte. La pierre scintilla un moment. « Analyse ADN et spectrale terminées. Bienvenue, docteur Lexis. », résonna une voix synthétique dans les pensées de Mirania. Aussitôt, elle sentit tout son être se projeter à des millions de parsecs d’où elle se trouvait, dans l’antichambre de l’ambassade Féréenne sur Terre. Un hologramme doté d’une voix aimable l’accueillit: « Docteur Lexis? Par ici, s’il vous plaît. L’ambassadeur Valderis va vous recevoir. » Mirania, dont la tenue de son avatar contrastait totalement avec sa tenue réelle, paraissait radieuse dans sa robe longue. Ouverte dans le dos, et caressant le luxueux, mais quelque peu fade tapis bleu roi de pans de tissus délicats qui semblaient être le prolongement de ses ailes frêles, la robe de soie moulante sublimait une Mirania rayonnante.

 

« Ambassadeur Valderis ». Mirania effleura son épaule droite dénudée de sa main gauche et tendit la droite, paume vers le haut en inclinant légèrement la tête dans une révérence aussi élégante que gracieuse. L’ambassadeur âgé fit de même en essayant de poser sa senestre dans la dextre levée de son hôte, avant de se rappeler que seule sa conscience se tenait devant lui. Gêné, celui-ci orienta la conversation pour faire oublier sa maladresse. « Docteur Lexis! Vous traversez les siècles aussi sûrement que nous traversions les galaxies, avec splendeur et panache! » Heureux de constater la réaction de Mirania face à son compliment, il reprit: « Commençons, voulez-vous? Comment le comportement de l’équipage a-t-il évolué depuis votre dernier rapport ? » Mirania parla longuement avec force détails, sans détour et avec éloquence de la vie à bord du Soléïne, sans oublier les récents problèmes d’avarie. Elle mentionna chacun des membres de l’équipage. L’ambassadeur écoutait très attentivement, les yeux fermés le rapport de son homologue Féréenne. Quand elle eût fini, n’importe quel être de l’univers aurait pu lire l’inquiétude qui perlait sur le visage crispé du vieil homme. « Je vois. », finit-il par dire au bout d’un moment lourd de silence. « Officiellement, vous êtes toujours en mission d’exploration pour le compte de l’Union des Gouvernements Planétaires. Cependant, ces mystérieux incidents nous inquiètent tous ici au plus haut point. En outre, nous connaissons très bien la nature humaine, capable de grandeur comme de duplicité. Les Humains pourraient accuser les Féréens de sabotage pour nous écarter du projet. Ici, l’Origine Supérieure fait de plus en plus d’adeptes auprès de l’opinion publique et ce, malgré notre bienveillance envers l’espèce humaine. Il ne faudra pas attendre longtemps avant de voir les actes de violence se multiplier à notre égard. Et même si le conflit était dans notre nature, notre population est vieillissante et fort peu nombreuse. Nous serions écrasés dans un assaut direct. J’espère que, si cela devait arriver, vos possessions terriennes n’aveugleront pas votre loyauté, docteur Lexis. Ne vous écartez pas de votre véritable mission. » L’ambassadeur aurait voulu pouvoir conseiller à Mirania de redoubler de prudence devant cette situation explosive, mais la communication avait déjà été brutalement interrompue. Valderis songea alors: « Prions pour que le but réel de l’humanité ne soit pas le Xalium. Si les Humains devaient s’en emparer… »

À suivre – Chapitre 03

Répondre

D'autres nouvelles

  • Un conte en cadeau de Noël

    Un conte en cadeau de Noël

    Comment aurais-je pu faire l’impasse sur la magie des fêtes ...

  • Nocturne

    Nocturne

    - SOMMAIRE - - Prologue - - Chapitre 01 - - Chapitre 02 ...

  • Prologue:

    « -C’est bientôt l’heure d’aller te coucher, Cédric. Tu t’es brossé ...

  • Chapitre 01:

      …Vivait un prince sans château, se déplaçant de ville en ...

  • Chapitre 02:

    Le bon roi paraissait froid, mais bien que replet et ...

  • Chapitre 03:

    L’expédition du prince fut prestement planifiée. Vivres, armes, cordages, bandages, ...

Classiques

Poèmes classiques

Dans cette section, vous trouverez une poésie abordant une thématique ...

Fictions

Chapitre 04:

Des mois s’étaient écoulés depuis que tous avaient délaissé peuples ...

Chapitre 05:

Par une nuit d’accalmie, Nocturne et Valdée avaient subrepticement fui ...

Chapitre 06:

En vérité, le plan de de la princesse aux cheveux ...

Épilogue:

« -Il se fait tard, poussin. On devrait arrêter ici pour ...

Le berserker et la harpie

Le monde avait changé depuis la création de l’Iridium et ...

Bralt, l’ébloui

Quelque part dans une forêt sombre, un homme d’âge mûr ...

Gallen, l’apprenti-mage

« Au commencement, il n’y avait que le Souffle. De toute ...

- Chimère -

- SOMMAIRE - - Chapitre 01 - - Chapitre 02 - - Chapitre ...

Chapitre 01:

Certaines villes semblaient vivre perpétuellement à l’orée de la nuit ...

Chapitre 02:

Les personnes ayant vécu une Expérience de Mort Imminente vous ...

Chapitre 03:

Les milices de sécurité privées avaient depuis longtemps remplacé la ...

Chapitre 04:

Au fil des mois, mon enquête s’était considérablement densifiée, en ...

Chapitre 05:

Cela fut difficile à admettre, mais les superproductions américaines avaient ...

CHAPITRE 05:

Le soleil orangé dardait des derniers rayons de la journée ...

CHAPITRE 04:

Gart avançait à travers les larges corridors du château pour ...

CHAPITRE 07:

Les capacités hors normes de Gart ne mirent que peu ...

CHAPITRE 06:

L’écho de la voix de la jeune femme, déformée de ...

CHAPITRE 02:

La journée avait commencé fort tôt pour Kent. Issu d’un ...

Le Corbeau du Roi

- SOMMAIRE - Prologue - Chapitre 01 - - Chapitre 02 - - Chapitre ...

CHAPITRE 03

« J’espère que cette fois, vous saurez vous tenir face à ...

PROLOGUE:

Perdue au milieu de temps précaires, la petite et insouciante ...

CHAPITRE 01:

Au royaume d’Heredan, une tempête amenait toujours les voyageurs les ...

ÉPILOGUE :

Les galops de l’étalon noir résonnaient dans les rues sombres ...

Ténèbres – sommaire :

CHAPITRE 01: Harry K. Rhalsberg   CHAPITRE 02: Mirania Lexis   CHAPITRE 03: Soléïne   CHAPITRE ...

CHAPITRE 04: Kwan Tsing

Après plusieurs jours d’un long sommeil sans rêve qui parut ...

Geek

- Poèmes geeks -

Avant de m’atteler à l’écriture de ma première fiction (« Ténèbres »), ...

News

Des nouvelles de Synellia:

Ce qui n’était au départ qu’un vague projet commence à ...

Nouvelle petite fiction!

Une nouvelle fiction, mélangeant SF/anticipation et film noir/polar, fait son ...

Merci…

Je profite de l’intérêt que vous portez à ce blog ...

Un nouvel écrit, ça vous dit?

Je sais, une éternité s’est écoulée depuis mon précédent récit, ...

De la SF pour Halloween

Joyeux Halloween à tous! Comme promis à mes abonnés Twitter, je ...

Anticipation et rétrofuturi... |
Poemanonyme |
Poussieredecouleurs |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Leptitcollidevallie
| Echanges sujets de français...
| Enjoyreading